Dimanche avec Brad: 13h00-13h30

Publié le par Fourmi

Dimanche 03 septembre: 13h00.

Fourmi a mis une jupe longue en lin, un débardeur kaki et ses sandales anis à fleurs.
Elle attend devant la gare l'arrivée de celui qu'elle avait aimé quand elle avait six ans: Brad.
A quelques secondes près, les voilà tous les deux arrivés sur le parking de la gare.
Lui a mis un débardeur noir, mais a prévu un change... Il a emprunté la voiture d'un copain, dont il a été le témoin de mariage la veille.


Il sort de sa voiture... il n'a pas changé du tout, c'est lui, je l'ai en face de moi. C'est incroyable de se dire que l'on se revoit après dix ans... dans une ville qui ne laissait rien augurer de ces retrouvailles.
Tous mes sens sont en éveil... il sent bon... On se dit bonjour. Comme si on avait jamais perdu contact.
Il a peu dormi, il est très fatigué et il a très envie de faire pipi (ça ne vous arrive jamais vous?).
On monte en voiture. Je  lui proposé d'aller garer sa voiture dans ma rue. Nous voilà parti, il écoute DJ Krush... la chanson 14 d'un album: une superbe chanson.
La voiture est dans ma rue, on a du mal à se dire qu'on est ici tous les deux... après tout ce temps.
Je lui propose de rejoindre une petite brasserie, juste à côté.
On s'installe à une table en extérieur. "C'est fou, on est ici toi et moi". Aucun des deux n'y croit encore. Aucun des deux n'arrive à se faire à cette idée.
La serveuse arrive: "Vous désirez un appéritif?" (Brad, je parie que tu as analysé en deux secondes le physique de la serveuse. Il était comment?) On prend un petit truc: lui pour se réveiller, moi pour essayer de me rendre compte que je suis avec Brad...
On se regarde: "c'est fou cette histoire".
Des tas de gens dans l'entourage de Fourmi lui ont dit, en écoutant son récit, que c'était inutile voire ridicule de reprendre contact avec un copain... 10 ou 20 ans après.
D'autres pensaient qu'ils n'auraient jamais eu le courage de faire ça.
Je l'ai fait et je suis là, avec lui.
La serveuse revient, pour prendre la commande... mais on a tellement à se dire qu'on a pas pris le temps de regarder les menus, ou alors vaguement.
Après une concentration difficile, il opte pour du saumon en entrée et un steak tartare frites, moi ce sera juste une escalope de veau grillée avec des frites.
On a pas tellement changé. Lui avoue qu'il me trouve être une jolie femme. J'essaie de corriger le "femme" qui me gêne (jolie aussi ça me gêne mais bon...).
On mange, on discute. On a le sourire. Son steak tartare arrive.

Il en mange une bouchée et file à l'intérieur comme un fou, sans me dire ce qu'il se passe.
J'ai pensé que quelque chose n'allait pas, qu'il se sentait mal, après tout il n'avait pas dormi beaucoup la nuit précédente.
Après quelques minutes, il revient...

Publié dans Célibataire

Commenter cet article

Nil Sanyas 06/09/2005 23:22

Brad devient une véritable star ! (à moins qu'il ne l'était déjà... :-))
Fourmi: Il est même dans les magazines! en vrai!

brad 06/09/2005 23:07

ha ha la suite je la connais car je suis le sujet.... lol ben j'avoue que je n'en reviens pas moi et fourmi en face a face au resto ..que de bonheur merci formi pour ce courage et cette journée bien COOL... :-))
Fourmi:  merci Brad!

Gajulie 06/09/2005 17:24

J'ai bien ma petite idée aussi mais ça serait trop simple... et trop scato ! lol
Fourmi: Donne des détails :-)

Catwoman 06/09/2005 16:45

ouais, bah moi je la connais pas la suite!!! Quoi que j'ai mon idée perso...
Fourmi: c'est quoi ton idée perso?

Daria 06/09/2005 14:37

Moi aussi je connais la suite!! Quel privilège compte tenu du suspens dégagé par ce texte inachevé ;)
Fourmi: Encore une privilégiée!