Tu m'énerves!

Publié le par Fourmi

Un de mes ex avait du mal à se laver les mains... Ca m'énerve!

Un mail d'une très bonne copine: Brigitte, pour me calmer... quand j'en parlais.

"Qu'est-ce qu'une maladie nosocomiale ?
Les maladies nosocomiales sont des affreuses maladies beurk beurk que l'on reçoit généralement par la voie des mains sales, mains pas lavées, mains sortant des toilettes ou des trous de nez. Les maladies nosocomiales se rencontrent classiquement en milieu hospitalier, ou outre le fait qu'elles creusent le trou de la sécu, parfois aussi elles font amputer les jambes des fils de vedettes. On peut éventuellement les rencontrer en milieu domestique, auquel cas on ne les appelle pas nosocomiales mais gastro, et on met ça classiquement sur le dos des enfants qui ne se lavent pas les mains, du moins c'est ce qu'on aimerait leur faire croire (comparons dans une journée type le nombre de fois ou un enfant se lave les mains et celui où son père le fait. Accordons le fait que l'enfant est avantagé par 1/ le fait qu'une fois couvertes de peinture/gadoue/chocolat, il est en mesure à partir d'un certain âge de lui-même considérer l'utilité de se laver les mains, tandis que l'Homos sapiens sapiens mâle ne voit pas où est le problème (-lui faire un cours sur l'acuité visuelle moyenne de l'être humain comparé à la taille des microorganismes suspects-) et 2/ en général on l'engueule, tandis que dans le but fallacieux de préserver la paix du foyer, l'Homo sapiens sapiens femelle hésite souvent à le faire pour le spécimen mâle. En fait, il est avéré que l'homme, Homo sapiens sapiens mâle, n'a pas encore appris depuis le paléolithique inférieur que le savon+eau formait une émulsion à action mécanique nettoyante fort utile pour ne pas dégoûter l'Homo sapiens sapiens femelle, un animal beaucoup plus évolué qui sait, elle, l'intérêt de l'hygiène pour la paix au foyer, ainsi que pour la paix des intestins d'ailleurs.
ça c'était la mauvaise nouvelle.

La bonne nouvelle, c'est que le choléra, la peste bubonique et la dysenterie ne tuent plus qu'en Afrique et en Russie. Certes, la belle ville de ****** est située sur une extrémité orientale et septentrionale mais enfin, c'est pas la Sibérie. Quoique. Enfin j'ai pas encore vu de loup ou de renard polaire errer dans les rues.
Au fait, corrigeons de suite une erreur souvent commise. D'aucun aiment à penser que le froid constitue en soi une mesure d'hygiène. Archi-faux, s'écrie Monsieur Pasteur, inventeur du lait UHT, dans sa tombe. En fait, bon nombre de microorganismes ont besoin, comme les plantes, d'une période de froid plus ou moins intense, pour proliférer ensuite joyeusement dans nos fosses nasales et autres cavités. Détail climatique à réexpliquer au specimen mâle, enfin si on a envie.
Sinon, maintenir une distance respectueuse et donc hygiénique entre le porteur de microbes et soi-même (NB. : distance moyenne parcourue par le virus de la grippe : 0.5 cm, du choléra  : 0.2 cm, du pou  : 15 cm, du bacille de Koch : 10 cm etc etc...)
Bon courage.
Ah mais j'ai encore une bonne nouvelle. En fait, le manque d'hygiène est la première stimulation du système immunitaire. Ainsi, on a vu depuis les dernières vingtaine d'année la multiplication exponantielle des allergies et autres anomalies du système immunitaire des enfants dans le monde occidental - le propre -, tandis que les petits africains, les chanceux, n'ont généralement aucun problème d'allergies dues à un excès d'hygiène. Je n'ai pas dit qu'ils n'avaient pas de problèmes d'immunité, mais dans leur cas ça s'appelle généralement le sida et ça n'a rien à voir avec le savon. Tout ça pour dire que c'est super, ton système immunitaire va être vachement bien boosté par ton compagnon."
 
Merci encore à Brigitte qui a sans doute précipité notre chute... La bonne nouvelle aujourd'hui, en relisant ce mail, c'est que je suis célibataire!
Je file, j'ai RDV avec Brad dans quelques minutes...

Publié dans Humeurs

Commenter cet article

Aliensflower 05/09/2005 21:29

Mon petit garçon a attrapé une maladie nosocomiale, il avait 5 semaines. Il ne devait pas vivre. Il avait une petite lésion derrière l'oreille en naissant et on suppose qu'il a attrapé ça à l'hôpital. Le nouveau mal de hôpitaux. C'était un staphylocoque doré. Nous avons eu beaucoup de chance, mais ce calvaire à duré 22 jours, ou mon bébé à lutté contre la mort. Il aurait pu être handicapé mental et physique aussi car a cause de ça, il a fait une hémorragie cérébrale, et de l'eau dans les poumons. Aujourd'hui il respire la santé et même plus que les autres.
Voilà, la petite histoire, mais en faisant attention, on est jamais à l'abri de rien.

Guillaume 05/09/2005 11:56

Quand je pense que je ne me suis pas lave pendant trois jours, ni les mains, ni le reste... Meme pas ete malade. Je l'ai echappe belle, pfiou...
A moins que la saucee que j'ai prise sur la tete en montagne hier n'ai rince tout ca. En tout cas, je me suis senti tout propre, apres (c'est bien connu, la grele ca lave !) :-)

Et puis j'savais pas que ne pas se laver les mains ca donnait des gastro. Je dois etre l'exception : jamais de gastro...

Pour finir, se laver trop, c'est pas ecolo, ca use l'eau. Et l'eau est un precieux liquide. Mais c'est un autre probleme !

Guillaume

Un homo sapiens mâle 05/09/2005 08:42

Je me rends compte que je ne me suis pas lavé les mains avant de taper ce commentaire sur mon clavier.J'espère que tu es restée à bonne distance de ton écran.

K 05/09/2005 00:53

Fourmi, il y a quelques inexactitudes concernant les infections nosocomiales (et non maladies), c'est dommage :(

Loïc 04/09/2005 22:14

Je suis maniaque du lavage de main. Dès que je rentre chez moi je les lave...

Brad se sera-t-il lavé les mains ?