Le Miasme

Publié le par Fourmi

Le miasme et la jonquille... ou l'influence des odeurs dans notre vie quotidienne.

Introduction.

Pourquoi ce sous-titre? Pourquoi une suite d'articles sur ce thème?
Première raison, le souvenir d'un livre me revient... lu il ya  quelques années. Ouvrage de l'historien du XIXème Siècle, Alain Corbin, le miasme et la jonquille surprend le lecteur.
Il y présente en particulier l'évolution des mentalités durant cette période, concernant l'hygiène. L'étude de nombreuses archives, en particulier, lui a permis de démontrer que le seuil de tolérance des hommes du XIXème siècle, en matière d'odeurs, s'est beaucoup abaissé.
Des conflits de voisinages notamment attestent de la montée d'un dégoût profond pour ce qui apparaissait auparavant comme "normal".
L'hygiénisme progresse... Odeurs et miasmes apparaissent comme étant intimement liés au cours de cette période.

Deuxième raison: Raoul, dont j'ai déjà parlé antérieurement.
Raoul, on l'aime bien, à condition qu'une distance de sécurité minimale ( mais non moins conséquente) soit maintenue entre lui et nous.
En ces temps de fortes chaleurs, Raoul semble comprendre difficilement qu'il lui faille changer au moins une fois par jour de débardeur.
Car le problème de Raoul (et accessoirement, le nôtre) c'est que son t-shirt, il le porte depuis vendredi.
Vous imaginez bien le résultat, sachant que le soleil donne. Rarement, dans mes souvenirs, j'ai été confrontée à pareille odeur de transpiration.
Les odeurs corporelles sont génératrices de désir pour l'autre.
"Euh, je préfère qu'on reste amis, Raoul. Ca va pas être possible entre nous tu sais."
Oui, mais Raoul, il ne comprend pas:
J'ai eu encore un texto samedi pour savoir ce que je faisais durant le week-end.

A suivre...

Publié dans Humeurs

Commenter cet article

Ambre 24/06/2005 11:59

Et tu ne nous parles même pas des odeurs dans les transports : tu fais bien parce que ce n'est pas bien agréable en ce moment le soir quand le métro est bondé...

Ambre

Arturo Bandini 23/06/2005 20:41

salut fourmi,
vraiment sympa ton blog
a bientot :)
so long..Arturo

frogita 23/06/2005 14:48

On a tous un Raoul dans notre vie. Mais avec la chaleur actuelle ils ont l'air de se repoduire!
Tu pourrais également traiter de l'importance de ne pas mettre de body collant sombres à manches longues par une chaude journée comme aujourd'hui. Non seulement c'est nuisible olfactivement, mais génant à la vue. je viens de passer 5 min en face d'une nana à ne regarder que ses aisselles ,non pas que je sois fascinée par cette partie de l'anatomie mais je ne voyais que ça!

Daria 22/06/2005 21:43

Berk lol
Ton article me fait peser au Parfum de Suskind...un super bouquin qui parle d'un psychopathe cherchant l'odeur parfaite....Moi suis pas trop olfactive...Mais c'est sur il y a des limites!!!!!!!!!! Mimiz ma fourmi