The End

Publié le par Fourmi

Je n'avais pas le droit... Finalement, je le savais au fond de  moi. Sur un fil de forum j'ai même dit en lançant mon premier épisode que j'avais le sentiment de trahir quelqu'un. Et non, je n'ai pas le droit.

K... et son commentaire. Voilà qui met fin à cette histoire en épisodes.

C'est les larmes aux yeux que je me dis que je n'aurais pas dû un seul instant publier le moindre article sur lui et moi. Je le regrette. C'est un garçon extraordinaire, comme rarement on en rencontre. C'est quelqu'un qui m'a beaucoup apporté. J'ai voulu extérioriser tout cela à travers des articles. Mon but n'a jamais été de le ridiculiser, de le faire passer pour le méchant et moi pour la victime. Je pense ne pas trop m'avancer en disant que je l'ai aimé... et que lui aussi. Il est venu, pour le reste, ça ne concerne que nous. Il ne lira jamais ces mots. Il ne saura jamais que j'ai perdu 5 kilos en une semaine et demie. Il ne saura jamais que je pense à lui, encore. Je voulais juste prendre un peu de recul, l'oublier, ou essayer.  

Il me manque.

X... Je n'avais pas le droit de trahir notre histoire comme je l'ai fait. J'avais mon  mur en gâteaux, tu avais ton marteau... Un belle aventure dans laquelle j'aurais voulu nous voir tous les deux...dans une forteresse de biscuits.

Pardon.

Ce soir encore... je pleure... je me cache derrière du rose, des fourmis, des nombrils...même si j'aime la vie, même si je donne le maximum, je n'arrive pas à sortir de cette mélancolie qui m'envahit, et avec laquelle je me retrouve seule... avec juste une clope.

Publié dans AtOmes-crOchus

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Ronan 10/06/2005 16:30

Pff, voilà je suis sur le point de quitter mon job pour me la couler douce en week end et...blam voilà je tombe sur ces tristes mots...comme d'autres avant et comme ceux d'après, j'ai eu cette situation semblable, pas de conseil, juste bon courage...

Micmic 09/06/2005 23:34

Ah fourmi! je ne sais que trop bien ce que tu traverse, je sais que c'est une dure épreuve, un salle moment, une souffrance que l'on croit indélébile, mais je sais aussi que le temps finira par te guérir. Ne ressasse pas le passé tourne toi vers l'avenir en te disant que d'autres merveilleux moment reviendront...

K 09/06/2005 22:46

A vrai dire, OUI, tu as totalement le droit de parler de lui, dans les termes qui te conviennent.
Ce qui m'a gêné en revanche, c'est ces copier coller que je trouvais vraiment trop limites. J'avais l'impression de violer ton intimité, même si c'était bien toi qui avait ouvert cette porte...
Je suis désolé d'avoir provoqué une telle réaction juste avec un petit com' :(

Zoldickun 09/06/2005 22:33

C'est marrant ça... Ça me rapelle tout ce que j'ai écrit à propos d'Elodie sur mon blog.

Pour être franc, je n'ai pas lu tout ce que tu as écrit donc je ne sais pas si c'est pareil mais bon... tu vois, moi j'ai commencé à parler de mon ex avec sa permission. Elle disait que si ça pouvait me faire du bien alors c'était le principal même si l'idée ne lui plaisait pas beaucoup.
Au bout d'un moment elle a trouvé que j'avais été trop loin. Moi j'avais l'impression de présenter une jolie image d'elle mais au bout d'un moment elle a eu l'impression que je trainais sonnom dans la boue. Je ne sais pas si c'était le cas (c'était pas mon but en tout cas) mais je lui ai fait beaucoup de mal (surtout que bon, je donne son prénom, ya sa photo dans un coin du blog et ya 1200 visiteurs qui passent tous les jours sur mon blog et qui auraient pu lire tout ça (bon il est clair que tous les visiteurs ne lisent pas mes articles quand même...)).

Alors voilà...

Pourquoi je dis ça ? Parce que, elle qui du coup ne venait plus sur ce blog qui la mettait mal à l'aise, elle revient depuis dessus.
On s'entend à nouveau bien (pour l'instant) et elle ne m'a jamais demandé d'effacer les vieux articles.

Je ne sais pas si tu avais le "droit" ou non de parler de lui mais je crois vraiment que l'important c'est que ça te fasse du bien à toi.
Je ne sais pas si tu as besoin ou non d'être lu... Tu aurais pu écrire ça sur du papier et le mettre à la poubelle ensuite mais tu as choisi de le mettre ici... Alors peut-être que tu ne veux plus en parler ici, mais, s'il te plait, ne regrette rien.

Bon courage à toi !


Je sais que toutes les situations sont différentes et que mon commentaire sera sans doute inutile mais qui sait...

nofretari 09/06/2005 21:55

je ne connais que trop...! tu as tout mon soutien....!