Je suis bloguée

Publié le par Fourmi

Depuis quelques jours (surtout depuis les modifications de design grâce à LULU), que fais-je? Je pense Blog, je mange Blog, je rêve Blog, je bosse Blog... En bref, mon existence actuelle se résume à mon Blog et à celui des autres.

Je pense Blog donc je suis blog.

Pathologie:

- Perte des repères temporels fondamentaux ayant une répercution immédiate sur l'organisme (appétit réduit, absence de goût pour un repas copieux, préférence pour l'ingurgitation rapide de substances réchauffées aisément et liquides - type soupe - pour augmenter le rendement sur le blog...). Une telle alimentation engendre chez le patient une perte rapide de poids (le ventre déjà plat, se creuse... et le nouveau jean perd de son charme, puisqu'il plisse aux fesses)

- Perte des réflexes habituels (faire son sac, faire le ménage... "dans le cas de fourmi, seule la douche semble garder sa légitimité").

- Perte de mémoire croissante (Oubli du gâteau dans le four, oubli de prendre un dossier essentiel pour le bon fonctionnement de la journée, oubli des photocopies, oubli de travailler tout court!).

- Perte des habitudes féminines ("on va faire du shopping demain après-midi, ça te dit?"... "Euh, nan nan, pas possible, j'ai trop de travail", dit-elle sans avouer son nouveau vice qui la ronge; oublie de téléphoner à sa belle-soeur en détresse).

- Perte du sommeil. Le sujet s'endort tardivement, se lève tôt et vit mal sa journée de travail qu'il n'a, par ailleurs, pas préparée. Dès son retour, il fonce sur son Blog (code, couleurs, images...tout y passe). Il partage ses pensées bloguées avec d'autres toxicos, victimes de leur PC.

- Perte de la sensibilité visuelle, tactile et auditive. Le malade n'est plus sensible aux bruits extérieurs, exceptés ceux émis par sa machine. Ses yeux, fatigués, survivent en mode automatique. Ses épaules, son dos et son postérieur souffrent de douleurs grandissantes, contre lesquelles le sommeil (insuffisant) ne peut plus rien. (Tactile: dans le cas de fourmi, nan nan, personne ne la touche depuis des lustres...<---- NON CONCERNEE).

Bilan: Le Blog est chronophage. Les repères socio-spatio-temporels se dissolvent dans un flou qui se dessine tout autour de l'écran. Le monde extérieur se réduit à sa lucarne colorée. Ses amis s'interrogent...

C'est grave Doc?

"Heureusement que j'ai pas d'homme dans ma vie..."

Publié dans Humeurs

Commenter cet article

batcolin 27/08/2005 12:25

j'ai les memes symptomes, c'est pas trop grave docteur?
amitiés
bat

Artemis 26/08/2005 15:35

pareil que moi lol
biz
arti

dooog 23/05/2005 23:48

Au risque d'etre un peu rabat joie, le blog comme tant d'autres activités sur le net , peuvent quand même faire passer les relations réelles au second plan et ca c'est pas terrible.. le blog c'est un plus , le blog ce n'est pas un tout !

Jak 23/05/2005 19:20

Reste droguee fourmi, ton blog est vraiment excellent. Je viens d en lire la plupart mais dois arreter comme l Homme de la maison se sent seul et gemit.(Il doit avoir faim, le gredin)
Je repasserai avec plaisir demain et apres demain et apres apres demain...

mixher 19/05/2005 10:07

eh non on est beaucoup dans ce cas la!
mais la presetation du tien est bien originale, chapo!