.:. Christophe, un amour perdu .:.

Publié le par Fourmi

Ah!!! Christophe et le premier bisou au chocolat...

Alors, la suite de l'histoire?

Et bien, je ne savais que son prénom. J'avais une vague idée de son nom de famille. Et puis, il était pompier volontaire. En dehors de ça, aucun numéro de téléphone: ses parents n'en avaient pas. Je savais dans quel quartier il habitait... mais c'était loin de la piscine municipale et surtout loin de chez moi. L'été s'est passé sans aucune nouvelle... juste un baiser volé (pas si terribel que ça). Et moi, je partais pour deux mois de vacances chez mes grands-parents.

Mais à la rentrée, j'ai entrepris une très grande enquête pour essayer de le retrouver. Comment?

En retournant à la piscine dans un premier temps, bien entendu. Mais les probabilités pour l'y retrouver étaient plus que minces (il me faudrait un matheux pour cette question... et un nom de bloggeur me vient à l'esprit...).

Donc, autre tentative, laisser une trace de mon passage, dans endroit dans lequel il pourrait aller: la piscine bien sûr. Alors, un stylo et des messages gribouillés, fixant d'hypothétiques RDV à un Christophe qui ne les lirait certainement pas.

L'année scolaire passe... Je suis en troisième. Je me dis que je n'ai rien vécu et que ce devait être une belle histoire d'amour... et que je ne devais pas baisser les bras.

Et l'incroyable arriva. Une autre copine connaît un copain (que je connaissais aussi puisque nous avions fait notre communion ensemble) qui est lui aussi pompier volontaire. Et là, je demande s'il ne connaît pas un Chritophe blond...par hasard.

Bingo. C'était la fin de l'année, j'avais retrouvé mon prince charmant (bof!) qui avait entre temps acheté une nouvelle mobylette. Il venait à la sortie du collège et je n'étais pas peu fière de me montrer avec lui. Mais en quelques jours, le fantasme disparaissait...

Devant l'espoir qui s'épuisait de retrouver le garçon de mon premier baiser, j'avais placé tous mes espoirs, aux dernières vacances de printemps...en la personne de Victorien (Sus-désigné Mino). Alors bien entendu j'avais retrouvé Christophe, mais face à Mino, vous pensez bien...

La goûte d'eau? Une lettre d'amour dans laquelle Christophe m'indiquait qu'il grimperait le Mont-Blanc pour moi. "Oula...Faut pas pousser", me disais-je alors.

Bon, le truc déclencheur en plus, c'était vraiment les fautes d'orthographes auxquelles j'étais sensible même à cet âge là... Alors je lui ai renvoyé une lettre très brève, disant que mon coeur était pour un autre (façon courtoise de dire qu'en gros son histoire de Mont-Blanc, je m'en moquais comme de mon premier baiser :-) ). Et tout à commencé ensuite avec Mino.

Quelques années plus tard, c'est le copain de Christophe (le pompier volontaire avec qui j'avais fait du caté) qui revenait pour me séduire (il s'est acharné... mais n'a jamais eu mon numéro de portable)... pas mon style quoi. 

Publié dans Qui est-elle

Commenter cet article

Flo 16/05/2005 15:19

Haaaaaaa! La fin de l'histoire! Pauvre pompier... vraiment pas dans l'coup!!! Eh oui, c'est bien compliqué tout ça...! lol

lulu 16/05/2005 00:01

ça y est j'ai eu le temps (enfin, faut dire que j'étais pas mal occupé, hein Fourmi ??)de lire cet article

briseuse de coeur !

Zoelie --> ton premier com' est ENORME !

Daria 15/05/2005 23:02

OK fourmi, j'avais déjà vu les textes des "djeuns" lol sales gamins!
J'en déduis donc que tu dois être prof??? Mais en lisant l'article sur les collègues, tu parles de "client" et de "chef de projet"????C'est bien pour ça que je demande lol

Zoélie 15/05/2005 22:44

Daria, moi je trouve que c'est tout mimi ta réponse "je ne sais pas embrasser", ça a dû le faire fondre, je suis sure !!!!

Daria 15/05/2005 22:34

Arf! Pas facile les histoires d'amour! Enfin moi je n'en ai eu qu'une qui continue mais pas facile quand même ( surtout au début, maintenant on est dans notre petite "routine" lol)
Tu fais quoi comme boulot? si c'est pas trop indiscret....
Moi j'ai longtemps cherché ma voie...Je sais ce que je veux faire mais pour concrétiser...C'est autre chose, alors en ce moment je fais les petits boulots que je trouve...c a d pas grand chose...
Aller, courage, ton âme soeur doit t'attendre quelque part!