.:. Voix et libido .:.

Publié le par Fourmi

Des chercheurs américains (encore eux) se sont penchés sur l’importance de la voix dans notre sexualité.

Après avoir soumis un « échantillon » de voix masculines à un public féminin, il semblerait que le lien soit évident (pour eux en tous cas).

Les premières conclusions montrent :

-          Que les voix très graves remportent un franc succès auprès de ces dames.

-          Que la voix révèlerait beaucoup de notre sexualité.

-          Que notre voix serait à l’image de notre corps.

 

Reprenons dans l’ordre :

1)   Pourquoi les voix graves sont-elles considérées comme plus sexy que les autres ?

Tout simplement parce que la gravité de la voix est un très bon indicateur du taux de testostérone chez les hommes (chez les femmes aussi d’ailleurs, j’y reviendrai plus loin).

La testostérone (hormone mâle sécrétée par les testicules) détermine la gravité de la voix, entre autre. Autant dire que plus l’homme a une voix grave, plus il sécrète de la testostérone, plus il est (à première vue en tous cas) un excellent reproducteur en puissance.

Exemple 1: Chez le cerf, la taille des testicules est proportionnelle au taux de sécrétion de testostérone. Les américains ne s’appuient pas seulement sur le brame du cerf pour prouver l’importance de l’empreinte vocale dans la reproduction.

Exemple 2 : La voix des hommes préhistoriques avait une importance déterminante dans l’accouplement (supposent-ils), puisqu’il s’agissait de l’unique repère au fond de la grotte (bah oui, il y faisait plutôt noir).

Bilan : (oui les filles, hommes, animaux… finalement c’est un peu la même chose)

Cette histoire de nos ancêtres au fond de la caverne, c’est en fait une sorte d’héritage universel pour perpétuer la lignée. Et ce legs serait  donc inscrit dans ce que l’on appelle l’archéocortex…

Ce qui m’amène à la deuxième conclusion (c’est toujours un peu long les études américaines).

 

2)   Notre voix, révélatrice de notre activité sexuelle ?

Il semblerait que les voix les plus sexy, les plus attirantes, retenues par les demoiselles, seraient en fait celles d’hommes ayant eu une activité sexuelle précoce et au demeurant toujours très intense (voire frénétique, avec plusieurs partenaires en même temps… ils trompent leur femme en gros). Autrement dit, selon cette étude, la voix indiquerait inconsciemment à l’un, que l’autre est un excellent partenaire pour le coït.

Ils ont été encore plus loin, en analysant, selon les critères de beauté universels (« ah bon, ça existe ça les critères de beauté universels ? »… « Mais oui, puisqu’ils seraient gravés dans notre archéocortex… »)

 

3)   Notre voix, à l’image de notre corps ?

Les voix sélectionnées comme les plus attirantes seraient le reflet d’un corps parfaitement symétrique (un des critères universels donc…). Autrement dit, celui qui a une voix attirante, aurait le corps qui va avec.

Ce qui nous renvoie ici au complexe primitif de la voix aigue : complexe inscrit dans notre inconscient collectif (ou archéocortex).

 

La voix grave est donc synonyme de puissance chez l’homme… mais aussi chez la femme.

La femme, elle aussi, sécrète de la testostérone, mais évidemment en quantité nettement inférieure (heureusement pour nous…).

La voix est donc hormono-dépendante : 150 microgrammes de testostérone sécrétés par la femme lui conférerait le titre de « voix sexy » (légèrement grave quoi…).

 

Note pour moi-même : pas étonnant donc que certaines idées me soient venues après qu’il m’ait téléphoné… Je devais même commencer à sécréter de l’endorphine étant donné ma difficulté à trouver le sommeil ensuite.

                                         

Publié dans AtOmes-crOchus

Commenter cet article

JACK THE RIPPER 18/06/2005 04:05

Le lien physique/voix n'est pas evident a mon avis...
Je suis trés moche et pourtant, de l'avis général, j'ai une voix trés agreable...
Et il y a pas mal de chanteurs dans ce cas, comme Gainsbourg pour n'en citer qu'un :)

Nil 17/06/2005 00:52

Et ma voix alors ? Elle t'inspire quoi quand tu l'entends ?

Et quand je chuchotte ?

Staner 13/05/2005 22:22

Franchement, le coup de la grosse voix grave au fond de la caverne ca vous fait pas un peu rigoler les filles ?
Je serai assez étonné que la sexualité des hommes dit primitifs se soit cantonnée et limitée à des relations lumières éteintes ! Je suis persuadé qu'ils avaient beaucoup plus d'imagination !
Ca sent un peu l'ethnocentrisme puritain comme hypothèse...
Sinon, l'article est très interressant.

NiC 13/05/2005 19:44

Vraiment intéressant cet article , tu sais quels sont les autres critères de beauté universels ?

barberok 12/05/2005 22:27

apres ca on peut plus dire que le silence est d'or!!
tres interessant en tout cas !
merci de tes visite
a bientot
paco