Prétendants 2

Publié le par Fourmi

Suite...

Arrivés en boîte, on s'intalle... Je suis assise près du blondinet qui sort de prison. Face à moi: Franck.
Le blondinet s'entête à me dire que je suis merveilleusement merveilleuse et qu'à ce titre, je dois lui laisser une chance. Franck est en face: il enrage, se demandant si son pote va réussir à me faire craquer.
C'est mal me connaître Franck!
Le blondinet se penche sur moi, murmure à mes oreilles. Il se met à me renifler, encore et encore... et ajoute que l'odeur de ma lessive le rend fou. Voyant que l'argument n'est pas très convainquant, il se retire, revient et me dit que mon odeur corporelle (oui, oui, l'odeur de ma peau) le trouble... le trouble à tel point qu'il en devient fou.


Je vais danser... Une brune se pointe, il se jette dessus...
Revient en m'expliquant qu'il essaie de me rendre jalouse (ahahaha la bonne blague!).
C'est ensuite le tour d'une blonde, puis d'une nouvelle brune... Mais je reste de  marbre. Ce type n'éveille en moi aucune attirance. Plus il insiste plus je n'ai qu'une envie c'est de partir.
Il boit, boit et reboit.
Un petit jeune, un peu dans un autre monde, ennivré, le regarde fixement. Et le blond de partir en furie... près à le frapper...
Une telle attitude m'exaspère. Je pars aux toilettes et décide de ne plus lui adresser le peu de parole... pour la fin de la soirée. Finalement je décide de partir de cet endroit glauk... Franck me demande mon numéro. Je lui explique que je ne souhaite pas lui donner devant le blondinet qui va me sauter dessus pour avoir la combinaison magique.
Il peut appeler ma copine, un soir pour lui demander.
Finalement, Franck n'a pas appelé my friend... Ce qui m'évite d'avoir à lui faire comprendre que je ne suis pas motivée pour entâmer une histoire avec lui...
Il avait trop bu et comme à chaque fois, ne savait même plus qui j'étais.

Publié dans Célibataire

Commenter cet article

brad 11/11/2005 02:30

moralité , un hommene sait point faire face a un mur de charme , pensant qu'il est le centre de tous... patetique tous cela.. franchement fourtmi je compatie avec toi pour ton aventure ..
si seulement un jour les hommes pouvaient ce tenir juste et droit avec une sensibilité feminin ..
bisous brad

Nil Sanyas 10/11/2005 23:18

Hip's !