Au secours ! Des mites !

Publié le par Nil Sanyas

Hier, Fourmi a vu et tué une... mite ! D'où vient-elle ? Elle ne le sait pas. Quelle espèce était-ce ? Aucune idée... Quoiqu'il en soit, aujourd'hui, Fourmi va acheter de quoi lutter contre ces immondes bestioles. Sus aux mites ! Voici un petit topo sur le sujet d'ailleurs. Informations tirées de cette page de l'Unesco.

Les larves des mites peuvent causer des destructions dans les bibliothèques où elles se nourrissent d'objets ayant une forte teneur protéique. Elles sont particulièrement friandes des carcasses d'animaux, fourrures, plumes, cheveux, laine, cadavres d'insectes, spécimens naturalisés, coussins rembourrés de plumes, tapisseries et tapis, du feutre et parfois des reliures de livres.



La mite des vêtements (Tineola bisselliella)

La plus connue de ces quatre espèces de teignes est la mite des vêtements que l'on rencontre dans le monde entier. Ses larves ont l'habitude de filer, confectionnant des tunnels et pistes de soie à mesure qu'elles rongent le tissu. En outre, leurs déjections en granules sont généralement agglutinées en grappes par la toile de soie qu'elles produisent. Ces larves qui sont des chenilles blanchâtres à capsule céphalique brune s'alimentent en général dans les lieux sombres et clos.

Les mites des vêtements adultes volent bien mais ne le font guère que dans les lieux sombres. Ce sont plutôt les mâles qui volent, les femelles ayant plutôt tendance à marcher. On connaît des cas d'adultes capables de voler jusqu'à une altitude de plus de 90 m pour pénétrer dans les immeubles et en particulier les greniers. Les femelles pondent de 40 à 50 oeufs. Elles les déposent dans les lieux sombres ou la nuit. Elles meurent après la ponte. Après éclosion, les larves se mettent immédiatement à dévorer tout ce qu'elles rencontrent comme aliment convenable. Les nouvelles-nées peuvent se faufiler dans toute ouverture d'un diamètre supérieur à 0,01 mm, ce qui leur permet de pénétrer dans les boîtes apparemment les plus étanches. Parvenues à maturité, les larves filent un cocon nymphal de soie où elles se transforment en mites adultes. Le cycle séparant deux pontes s'étale sur 5 à 9 mois et peut dépasser 2 ans si la larve est conduite à entrer en diapause.

Si vous aussi vous avez été victimes de ces immondes bébêtes, n'hésitez pas à commenter cet article afin d'aider Fourmi à lutter contre elles... Fourmi est toute perdue et ne sait plus quoi faire (à par s'armer de produits en tous genres).

Autres nouvelles de Fourmi :

Fourmi continue sa paperasse et ne sait toujours pas quand internet sera de retour. Normalement, elle devrait avoir son téléphone fixe aujourd'hui, mais c'est à vérifier (confirmation demain).

PS : la fameuse histoire d'hier est enfin finie. Si vous avez raté les dernières pages, cliquez ici pour rattraper votre retard.

Commenter cet article

thierry 27/10/2005 14:41

entre l anti mite qui pue ( le truc blans dans les placards qu on accroche) et la lavande qui ma fois sent pas trop mauvais , choisisez votre camps !!!
bise
thierry

Fourmi 27/10/2005 13:47

En effet... J'ai mis partout des trucs dans leds placards, penderies... qui sentent bon et uqi en plus luttent contre les mites... en regardant bien la tête de la bestiole sur l'images (merci Nil)... ça ressemble grandement à ce que j'ai tué un de ces derniers soirs...bises à tous.

Bouc & Moustache 26/10/2005 16:55

pas de limites
contre les mites
mais protégeons les fourmis

Lou 26/10/2005 16:26

Elle est vraiment pas mal du tout cette BD sur ton lien, ça m'a donné des envies de retour en arrière à moi aussi...
Bises à toi et à fourmi

Daria 26/10/2005 15:36

Salut Nil et Fourmi!!
Moi en ce moment c'est plutot " au secours, des puces!!!!!" merci qui?? Merci Osiris loll

Bisous a vous deux :)